Apnée du sommeil: est-ce que le travail de nuit a un impact?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



De nombreuses études récentes se sont penchés sur la question du travail de nuit et l’impact qu’il pouvait avoir sur la santé, et de syndromes associés comme l’apnée du sommeil. Elles ont donc comparé des travailleurs de nuit à des travailleurs classiques de jour à âge et poids égale, ayant les mêmes habitudes de sommeil.

Apnée du sommeil : est ce que le travail de nuit a un impact ?

Le travail de nuit aggrave-t-il l’apnée obstructive du sommeil ?

Il a été prouvé que les travailleurs de nuit faisaient davantage de pauses respiratoires et affichaient un taux de saturation en oxygène plus faible pendant leur sommeil que les travailleurs de jour. Les individus touchés par une apnée du sommeil à cause du travail de nuit ont des symptômes plus marqués qu’une personne travaillant avec un rythme diurne.

Malheureusement, à l’heure actuelle, les travailleurs de nuit sont indispensables pour gérer une production soutenue 24 heures par jour.

L’inconvénient, c’est que la qualité de sommeil de ces personnes est dégradée et entraîne des risques non négligeables pour leur santé : troubles de la concentration, absentéisme, erreurs, accidents du travail pouvant entraîner des blessures graves ou même la mort, dans certains cas.

Une personne peut-elle travailler la nuit et bénéficier d’un sommeil réparateur ?

Il est possible d’avoir des horaires de travail nocturnes en récupérant bien le jour, en procédant toutefois à quelques changements :

  • Dormir dans un lieu sombre, à température ambiante et calme
  • Se servir de rideaux opaques, qui masquent totalement la lumière du jour
  • Avoir un masque sur les yeux et porter des bouchons d’oreille
  • Mettre des lunettes de soleil à monture enveloppante quand vous rentrez d’une nuit de travail pour vous préparer à aller au lit.

Quand vous vous réveillez :

Les jours de travail, exposez-vous en vous réveillant à une lumière vive venant d’une lampe, par exemple, pour faire feinter votre corps et lui faire croire qu’il fait jour. Au travail, gardez un éclairage important pour conserver la vigilance.

Utilisation du matériel CPAP

Vous pouvez vous servir de matériel CPAP dès que vous dormez pour bénéficier des apports de votre traitement. Car, si vous ne l’utilisez pas, vous effectuerez des pauses respiratoires et vous subirez un sommeil agité.

De nombreuses personnes travaillant de nuit et qui font une sieste au sein de l’entreprise ont avec eux un appareil CPAP au quotidien, alors que d’autres personnes se servent d’une machine portative spécifique.

Vous pouvez aussi déposer un humidificateur au travail et un à domicile pour en avoir toujours un à disposition quand vous en avez besoin. Quand vous aurez assimilé le traitement, vous saurez quel type de matériel convient à vos besoins.

Pour conclure

Comme nous l’avons dit dans cet article, les personnes touchées par une apnée du sommeil qui ont un travail de nuit ont un risque de voir leurs symptômes aggravés. Dans tous les cas, que vous travailliez de nuit ou de jour, servez-vous de votre matériel CPAP quand vous dormez.


Lisez aussi:

Apnée du sommeil sévère : la solution du masque à oxygène ?

Apnée du sommeil : peut-on mourir pendant son sommeil ?