Comment perdre du poids pour bien respirer la nuit ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Cela semble difficile à croire au premier abord, mais une bonne respiration permettrait de perdre du poids. Malheureusement, quand le stress prend trop de place dans notre vie, nous avons tendance à bloquer notre respiration. Dans cet article, nous vous proposons d’apprendre plusieurs méthodes pour mieux respirer la nuit, mincir et ainsi mieux dormir.

Comment perdre du poids pour bien respirer la nuit ?

3 exercices oxygénants de respiration pour une perte de poids

Respirer de manière profonde permet de mincir de façon assez incroyable. Pour y parvenir, il faut effectuer quotidiennement des exercices de respirations. Véridique ! En effet, plus nous respirons, plus nous brûlons des calories !

Respirer de manière ventrale comme les bébés permettent de consommer beaucoup d’énergie. Cela entraîne une consommation plus élevée de calories au repos et durant le sommeil. Les exercices suivants que nous allons vous présenter ne vous prendront que 5 minutes de votre temps !

Premièrement, allongez-vous sur le dos. Le bas de celui-ci doit être plaqué contre le sol. Puis inspirez une première fois en gonflant le ventre. Expirez ensuite en rentrant le ventre au maximum. Conservez la position sans bloquer votre respiration durant 5 secondes. Relâchez ensuite le ventre. Refaites l’exercice 10 fois.

Restez debout. Avancez une jambe devant l’autre. Transférez le poids du corps sur le pied en retrait. Inspirez ensuite par le nez durant 5 secondes en levant les bras. Gardez cette posture. Puis, expirez en soufflant par la bouche pendant 5 secondes. L’expiration doit être amplifiée: poussez sur la totalité de votre corps et contractez les muscles. Réalisez l’exercice 10 fois.

Asseyez-vous sur un tabouret et écartez les jambes. Tenez-vous droit. Posez la main droite sur votre ventre. Aspirez de l’air par la bouche comme si vous souffliez dans une paille pendant 5 secondes en gonflant le ventre. Soufflez ensuite en rentrant le ventre au maximum. Conservez la position 5 secondes. Relâchez ensuite. Faites l’exercice 10 fois.

Pour finir : 4 conseils pour perdre du poids efficacement et mieux dormir la nuit

Quel que soit le sport ou l’activité physique que vous pratiquez, quand vous faites un effort d’endurance, la respiration s’adapte. Le rythme respiratoire doit ainsi toujours être régulier. Nous vous conseillons de vous entraîner en augmentant progressivement l’intensité pour que vous puissiez vous adapter. Vous devez respecter quelques principes fondamentaux pour mieux respirer :

  • Respirer pendant un effort : de nombreux néophytes négligent la respiration.
  • Respirer par le nez et expirer par la bouche. Le nez a pour mission de purifier l’air. L’oxygène est donc meilleur quand il atteint les poumons.

Si vous pratiquez la course à pied, en journée, il est recommandé d’inspirer par le nez et d’expirer en soufflant en 2 fois par la bouche. Si le rythme n’est pas régulier ou que vous n’expirez pas assez, vous risquez un point de côté. Si vous en subissez un, sachez que vous pouvez vous en débarrasser en expirant à fond. L’objectif est d’expulser tout l’air des poumons.

Enfin, de manière générale, pensez toujours à la respiration ventrale. Celle-ci évite le point de côté quand vous effectuez un exercice cardio puisqu’elle améliore la ventilation pulmonaire via le diaphragme. Il est conseillé de pratiquer la respiration ventrale en trois temps : inspirez durant trois pas puis expirez sur les trois pas suivants.


Lisez aussi:

Comment mieux dormir avec l’apnée du sommeil ?

Les exercices de respiration du yoga dans le cas de l’apnée du sommeil