Comment mieux dormir avec l’apnée du sommeil ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans la plupart des cas, les personnes touchées par l’apnée du sommeil ne se rendent pas compte qu’elles effectuent des pauses respiratoires durant la nuit. Pourtant, ces apnées répétées obligent le malade à se réveiller, ce qui dégrade la qualité du sommeil, qui ne joue plus son rôle réparateur.

Les symptômes les plus courants découlent donc d’un sommeil fragmenté et de qualité médiocre, ce qui entraîne une fatigue chronique, des risques de somnolence accrus durant la journée et également des risques au niveau cardiaque et cérébral à long terme.

Comment mieux dormir avec l’apnée du sommeil ?

Quelles sont les personnes à risque dans le cas de l’apnée du sommeil ?

De nombreux facteurs augmentent le risque d’apnée du sommeil chez certaines personnes :

  • L’obésité. Il s’agit d’un risque majeur d’apnée obstructive du sommeil. En effet, le surplus de graisse au cou rétrécit les voies respiratoires. L’obésité multiplie par 7 le risque d’apnée du sommeil
  • L’âge. La fréquence du syndrome d’apnée du sommeil peut tripler après 65 ans ;
  • Le sexe. Les hommes sont beaucoup plus touchés par cette maladie que les femmes
  • L’origine ethnique. Les Afro-Américains et les Asiatiques ont plus de risques de développer une apnée du sommeil
  • Des facteurs d’ordre génétiques. L’apnée du sommeil peut-être plus fréquente dans certains cas, à cause de probabilités génétiques. Le risque d’être atteint d’apnée du sommeil est multiplié par 2 à 4 chez les personnes qui ont dans leur famille proche une personne atteinte de syndrome d’apnées obstructives du sommeil
  • La circonférence du cou. Plus le cou est large, plus le risque d’apnée augmente.

Les conseils pour mieux dormir et éviter l’aggravation des troubles du sommeil

Si vous êtes atteints d’apnée du sommeil, vous pouvez améliorer la qualité de votre sommeil et en limiter les symptômes en respectant des règles d’hygiène de vie simples. Ces mesures peuvent même faire disparaître les apnées quand il s’agit d’une forme légère de la maladie :

  • Perdre du poids. Perdre quelques kilos permet souvent de bénéficier d’un meilleur sommeil. Ce qui diminue la fréquence et la durée des apnées
  • Dormir sur le côté. Dormir sur le côté permet de limiter les apnées du sommeil.
  • Surélever le lit. Vous pouvez surélever la tête de votre lit de plusieurs centimètres, pour avoir le cou et le torse quelque peu inclinés pendant la nuit. Cela ouvre davantage les voies respiratoires et fonctionne bien dans les cas d’apnées légères
  • Ne pas recourir les somnifères et l’alcool. Quand on a du mal à trouver le sommeil et que l’on souffre d’insomnie, on songe souvent à prendre aux somnifères. Le problème, c’est qu’ils obligent les muscles de la gorge et de la langue à se relâcher et aggravent les apnées. Il faut consommer de l’alcool de manière modérée ou même le supprimer, si vous le pouvez
  • Arrêter de fumer. Le tabac aggrave les apnées en provoquant une inflammation des voies respiratoires et un relâchement des muscles qui laissent les voies ouvertes.
  • Soigner vos allergies. Un nez obstrué gêne la respiration et aggrave l’intensité des ronflements et de l’apnée du sommeil. Si vous êtes sujets à plusieurs allergies récurrentes, consultez votre médecin traitant qui vous prescrira un traitement adapté.

Pour finir : prévenir les complications de l’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil est une affection grave à prendre au sérieux. Quand vous aurez perdu quelques kilos, si vous êtes en surpoids, il faudra porter un masque respiratoire toutes les nuits comme vous l’aura conseillé votre médecin traitant. Enfin, pour limiter le risque de complications cardiovasculaires, pensez à effectuer une activité physique de manière régulière.


Lisez aussi:

Apnée du sommeil : peut-on mourir pendant son sommeil ?

Comment perdre du poids pour bien respirer la nuit ?