Essoufflement après manger le soir : quelles solutions ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



L’essoufflement est une sensation connue de tous, qui a lieu logiquement après un effort soutenu. Le rythme respiratoire s’élève et permet à l’organisme d’apporter plus d’oxygène.

En revanche, l’essoufflement est considéré comme un trouble de santé quand il survient après un très petit effort minime, au repos, ou après avoir mangé le soir, et qu’il entraîne d’autres symptômes, comme des douleurs à la poitrine, par exemple. Il est impératif de consulter son médecin traitant dans ce genre de cas.

Essoufflement après manger le soir : quelles solutions ?

Les causes de l’essoufflement post-repas

L’essoufflement est associé à différentes pathologies, au niveau cardiaque, respiratoire. À l’obésité ou encore à l’anxiété. La majorité des causes qui entraînent un essoufflement touchent surtout le système respiratoire et le cœur. Si vous ressentez un essoufflement inhabituel, le médecin effectuera un examen complet, en vérifiant le cœur, poumons, ainsi que vos antécédents médicaux.

Parmi les causes les plus communes, on retrouve notamment :

  • les maladies respiratoires tel que l’asthme, la pneumonie, la bronchopneumopathie chronique obstructive(BPCO), les pneumopathies, la fibrose pulmonaire idiopathique, ou la fibrose kystique
  • le tabagisme
  • le cancer du poumon
  • les pathologies cardiaques
  • les embolies pulmonaires
  • une anémie

Si l’essoufflement survient de manière brutale, il est conseillé de se rendre immédiatement aux urgences si vous en avez la possibilité seule, car une crise cardiaque ou une embolie pulmonaire peut survenir.

Il faut consulter votre médecin si l’essoufflement s’ensuit:

  • d’un gonflement des pieds ou des chevilles
  • de troubles respiratoires en position allongée
  • d’une fièvre élevée et d’une toux
  • les extrémités deviennent bleues (lèvres, doigts…)
  • d’une respiration sifflante
  • d’une aggravation brutale des symptômes

S’il s’agit d’un essoufflement chronique, le médecin procédera à un examen de contrôle complet pour identifier ce qui cause la maladie.

S’essouffler, quelles conséquences dans la vie quotidienne

Être essoufflé limite les mouvements et les déplacements, et a un impact négatif sur la vie quotidienne. Toute activité physique est compromise. Dans tous les cas de figure, il est conseillé de prendre rendez-vous rapidement avec votre médecin.

Les solutions pour retrouver (un peu) de souffle

Dans la plupart des cas, l’essoufflement chronique est lié à une pathologie respiratoire ou cardiaque. S’il s’agit d’une infection respiratoire, un traitement sous forme d’antibiotiques vous sera prescrit.

Si l’essoufflement est associé à de l’asthme, de la Ventoline pourra soulager les symptômes. Enfin, si c’est un trouble cardiaque, une prise en charge adaptée limitera les symptômes.

Pour finir, si vous êtes facilement essoufflé·e, il est préférable de :

  • arrêter de fumer
  • éviter de vivre en ville dans la pollution atmosphérique
  • éviter de séjourner en altitude
  • perdre du poids si vous êtes en surpoids ou obèse
  • manger léger le soir avant de vous coucher

Lisez aussi:

Les exercices de respiration du yoga dans le cas de l’apnée du sommeil

Étouffement nocturne : peut-on s’étouffer en dormant ?