Difficultés à respirer profondément la nuit

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Il arrive chez certaines personnes que la nuit, la respiration s’interrompe. Soudain, la personne se réveille, cherche de l’air, puis reprend sa respiration en inspirant brutalement. La personne concernée par ces troubles ne s’en souvient jamais au réveil. Et pour cause. Elle retombe immédiatement dans le sommeil profond. La cause de ces interruptions est souvent l’apnée du sommeil.

Difficultés à respirer profondément la nuit

La difficulté à respirer la nuit en étant couchée est un vrai problème de santé qui peut occasionner à long terme de graves troubles physiques, psychologiques et être la cause de problèmes cardiaques graves.

La seule solution pour la personne qui a des difficultés à respirer la nuit est de garder la tête haute pour avoir la possibilité de respirer profondément et confortablement. Une difficulté majeure de respirer en position couchée est que cela oblige le malade à se réveiller durant la nuit air, car il manque d’air.

Les pathologies qui entraînent une difficulté à respirer la nuit

De nombreuses pathologies ou états de santé peuvent entraîner des troubles de la respiration durant le sommeil :

  • maladie pulmonaire obstructive chronique
  • une insuffisance cardiaque
  • L’obésité
  • L’apnée du sommeil

En savoir plus sur les difficultés à respirer en position couchée

C’est une plainte courante chez les personnes touchées par des problèmes cardiaques ou pulmonaires. Il s’agit dans certains cas d’un petit détail. En effet, de nombreuses personnes se rendent compte qu’ils dorment mieux avec des oreillers sous la tête ou en position assise.

Le diagnostic effectué par le médecin

Le médecin effectuera un examen physique et vérifiera vos antécédents médicaux.

Il peut vous poser plusieurs questions à propos de ces derniers :

  • Ce problème est arrivé soudainement ou petit à petit ?
  • Est-ce progressif ?
  • Combien de coussins vous sont nécessaires pour vous permettre de respirer confortablement ?
  • Êtes-vous enflé au niveau des chevilles, pieds ou jambes ?
  • Avez-vous des difficultés à respirer dans d’autres situations ?
  • Quelle est votre taille ? Quel est votre poids ?
  • De quels autres symptômes souffrez-vous ?
  • Les tests de diagnostic réalisés comprennent :
  • La radiographie thoracique
  • Électrocardiogramme
  • Échocardiogramme
  • Les épreuves fonctionnelles respiratoires

Les risques majeurs de l’apnée du sommeil

Nombreuses sont les personnes touchées par une apnée du sommeil. Ces courtes interruptions du sommeil sont la plupart du temps conscientes et dégradent la qualité du sommeil, qui ne joue pas son rôle réparateur.

Les personnes concernées sont alors fatiguées chaque jour. Elles éprouvent des difficultés de concentration et leurs performances intellectuelles et physiques sont tirées vers le bas. Sans compter les risques accrus d’hypertension, de diabète, d’accidents du travail et risques de somnolence

Dans tous les cas, si vous éprouvez une difficulté à respirer en position couchée, prenez rendez-vous avec votre médecin. Celui-ci pourra prescrire un traitement pour détresse respiratoire avant d’aller au lit. Le traitement varie selon la maladie spécifique qui engendre les troubles. La perte de poids est conseillé dans le cas d’une personne obèse.


Lisez aussi:

Réveil en sursaut et impression de mourir en dormant : que faire ?

Témoignage apnée du sommeil (histoire de Laura)