Les causes d’un blocage respiratoire soudain pendant le sommeil

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Un blocage respiratoire ou une respiration difficile est considérée comme une détresse respiratoire. La personne qui est victime de ce symptôme est, en tout temps, essoufflée, ce qui peut entraîner une détresse respiratoire, ce qui entraîne une anxiété élevée.

Les causes d’un blocage respiratoire soudain pendant le sommeil

Quelles sont les causes d’un blocage respiratoire ?

Les causes d’une détresse respiratoire peuvent être multiples. Il existe des causes physiques tel que les maladies cardiaques, respiratoires et pulmonaires. Dans la très grande majorité des cas, une fois la cause déterminée, la détresse respiratoire peut être traitée et soulagée. Il arrive qu’elle soit simplement un problème temporaire, de courte durée, provoquée par des infections.

Une détresse respiratoire subjective peut arriver dans le cas d’une personne qui ne pratique aucune activité physique, si elle est stressée ou anxieuse. Ou encore qu’il s’agit d’un désordre psychique.

De nombreuses personnes peuvent être touchées par une détresse respiratoire qui survient de manière abrupte. Nommé dyspnée aiguë, ce syndrome peut avoir plusieurs origines :

  • Voies respiratoires infectées et pneumonie. Dans la plupart des cas, ces infections sont suivies de plusieurs symptômes comme la fièvre, la toux ou des crachats.
  • Asthme de type allergique ou non. L’asthme peut occasionner des sifflements respiratoires ainsi qu’une toux récurrente
  • Voies respiratoires obstruées, en avalant “de travers” par exemple.
  • Embolie pulmonaire. Cette obstruction est liée à ’une thrombose des veines de la jambe.
  • Collapsus pulmonaire, s’il y a rupture pulmonaire.
  • Angine de poitrine/infarctus du myocarde. Il survient une baisse de l’approvisionnement en sang, et donc en oxygène au niveau du cœur.
  • Muscle cardiaque affaibli. Le cœur ne peut plus pomper assez de sang à travers l’organisme. Autrement dit, il s’agit d’une insuffisance cardiaque.

Quand la détresse respiratoire persiste.

Les causes évoquées dans le paragraphe précédent peuvent aussi occasionner une détresse respiratoire persistante. Ce qui entraîne des pathologies comme de l’asthme et une insuffisance cardiaque. Les causes les plus courantes de détresse respiratoire persistante, sont:

  • Asthme.
  • Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Cette pathologie touche essentiellement les fumeurs ou anciens fumeurs. La BPCO rétrécit de façon permanente les voies respiratoires/bronches et, à long terme, endommage les alvéoles pulmonaires indispensables aux échanges d’oxygène.
  • Maladies du tissu pulmonaire, qui durcit les poumons en faisant proliférer le tissu conjonctif (fibrose)
  • Insuffisance cardiaque.
  • Mauvaise condition physique
  • Surpoids ou obésité

Quand consulter son médecin

La détresse respiratoire est le symptôme majeur de nombreuses maladies des poumons, des voies respiratoires et du cœur, et doit faire l’objet d’une consultation dans les plus brefs délais.

Vous devez en effet prendre rendez-vous auprès de votre médecin si vous êtes essoufflé, surtout au repos, ou si vous êtes atteint par une détresse respiratoire durant certains efforts physiques qui ne vous posaient pas de problèmes par le passé et survenant à un niveau d’effort beaucoup plus faible que par le passé.

Il faut garder son calme, et ne pas stresser plus que de raison. Toutefois, si vous ressentez une détresse respiratoire prononcée ou aiguë avec des douleurs thoraciques ou cardiaques, il faut immédiatement consulter un médecin ou aller aux urgences.


Lisez aussi:

Le jeûne thérapeutique : une solution pour mieux dormir

L’importance de l’alimentation pour réduire l’apnée du sommeil